ÉPARGNE RETRAITE

L’Epargne Retraite est un ensemble de dispositifs permettant d’obtenir, une fois l’âge de la retraite atteint, un capital ou une rente pouvant compléter d’autres sources de revenus.

L’Epargne Retraite, c’est quoi ?

L’Epargne Retraite est un ensemble de dispositifs permettant d’obtenir, une fois l’âge de la retraite atteint, un capital ou une rente pouvant compléter d’autres sources de revenus. L’Epargne Retraite se compose de deux phases bien distinctes. La première est la phase de constitution de l’épargne ; celle-ci est favorisée par des dispositions fiscales diminuant les revenus imposables. La seconde phase est la phase de perception de l’épargne accumulée, sous forme de rente et/ou de capital. Celle-ci débute au plus tôt lorsque le titulaire du plan fait valoir ses droits à la retraite. L’Epargne Retraite est donc un investissement de long terme car les montants investis ne sont pas rapidement disponibles.

L’Epargne Retraite pour générer des revenus futurs :

la Loi PACTE, entrée en vigueur en 2019, a permis la mise en place d’un nouveau dispositif, le Plan d’Epargne Retraite (PER) amené à se substituer aux dispositifs existants : PERP, PERCO, Madelin, Art.83, etc…. Mais si les modalités changent, les principes de base restent identiques : il s’agit d’épargner durant plusieurs années afin de constituer et de valoriser un capital qui pourra, une fois à la retraite, être liquidé soit sous forme de rente, soit sous forme de capital, soit au travers d’une combinaison des deux formes. Il y a une distinction stricte entre la phase d’accumulation et la phase de liquidation, de sorte que les placements sont par nature faits à long terme.

L’Epargne Retraite pour maîtriser sa fiscalité :

Afin de favoriser le développement de l’Epargne Retraite, la loi permet, au travers du Plan d’Epargne Retraite, d’alléger la fiscalité des revenus en phase de constitution du capital retraite. En effet, dans la limite d’une certaine proportion des revenus d’activité (salariée ou non) et d’une proportion du Plafond Annuel de la Sécurité Sociale (PASS), les versements sur un PER viennent en déduction du revenu imposable. C’est donc un moyen de faire baisser la tranche marginale d’imposition pour les actifs ayant une TMI élevée.

L’Epargne Retraite pour transmettre.

Dans sa forme assurancielle, le Plan Epargne Retraite (PER) permet, comme pour un contrat d’assurance-vie, un versement des capitaux à un tiers bénéficiaire en cas de décès. De fait, comme pour un contrat d’assurance-vie, il y a dénouement du PER assuranciel en cas de décès du titulaire. Cependant, la fiscalité décès du PER diffère de la fiscalité décès de l’assurance-vie, en ce sens que la base taxable n’est pas déterminée par l’âge du souscripteur au moment des versements (avant ou après 70 ans), mais par l’âge du souscripteur au moment de son décès (avant ou après 70 ans).

Comment ça marche ?

Le Plan Epargne Retraite peut être souscrit dans le cadre d’un compte-titre, d’un contrat d’assurance ou d’un contrat de retraite complémentaire. Le Plan est alimenté entre la période de souscription et la date de liquidation selon des modalités qui dépendent du compartiment (Individuel, collectif, obligatoire). Le plan est liquidé sur décision du détenteur après avoir fait valoir ses droits à la retraite, mais cela n’est pas une obligation. La sortie peut être sous forme de rente, de capital, ou d’un mix des deux solutions.

Une grande souplesse d’alimentation

De multiples supports d’investissement

Une absence de disponibilité des capitaux

Une fiscalité avantageuse dans la phase d’alimentation du PER

Une grande souplesse à la sortie

Notre offre

Nous Sommes à même de vous proposer le Plan Epargne Retraite qui correspond le mieux à votre situation et à vos objectifs. Nous travaillons en architecture ouverte avec plusieurs compagnies d’assurance (PER assurance) et banques (PER Compte-titre).

Nos partenaires assureurs et leurs contrats


Notre valeur ajoutée

Le PER est un produit puissant et complexe, depuis le choix initial du produit et le calibrage de l’optimisation fiscale à l’entrée, en passant par l’accompagnement dans la gestion durant la phase de capitalisation, jusqu’aux choix finaux des modalités de sortie. Toutes ces étapes réclament l’expertise d’un Conseiller en Gestion de Patrimoine.

Dernières Actualités

La une : L'après déclarations fiscales

Les déclarations de revenus et d’IFI (Impôt sur la Fortune Immobilière) sont terminées pour cette année ! Vous avez fait un oubli dans votre déclaration ?

Lire la suite

Zoom : La gestion de patrimoine pour vos enfants mineurs

Sujet souvent délaissé, la gestion de patrimoine pour vos enfants mineurs n’est pourtant pas sans utilité.

Lire la suite

MaPrimeRénov’ : Top départ

Vous envisagez des travaux de rénovation énergétique dans un logement. Connaissez-vous MaPrimeRénov’ ? C’est une aide financière calculée en fonction de vos revenus et du gain écologique de vos travaux.

Lire la suite